Vous connaissez sans doute BuzzFeed, site américain créé en novembre 2006 par Jonah Peretti. Ce site a bousculé les règles de l’establishment pour s’imposer en quelques années dans le paysage médiatique.   Toujours à la pointe de l’innovation, l’équipe de BuzzFeed a suivi de près l’évolution des plateformes de distribution de contenu. Elle a ainsi sauté à pieds joints sur l’opportunité offerte par Facebook, à une époque où il était encore possible de créer aisément de la viralité dans le feed. En 2014, 75% du trafic de BuzzFeed provenait de Facebook, Pinterest & Twitter. Le site a depuis souffert comme bien d’autres des évolutions de l’algorithme du newsfeed mais il occupe toujours une place de choix dans le top 200 Alexa.

Visionnaire, le management de BuzzFeed évoquait dès 2008 le potentiel de la publicité native (que nous abordons dans cet autre article), qui constitue aujourd’hui l’essentiel des revenus de la société. L’advertorial n’est plus une exception, c’est devenu la règle.

BuzzFeed fut bien entendu au rendez-vous du boom des applications natives, amorcé par la sortie de l’iphone en 2007. Et la rédaction s’est essayée récemment aux joies de Facebook Live. Sa désormais légendaire explosion de pastèque (avril 2016) a dépassé le cap des 11M de vues…

Les newsletters de BuzzFeed, un média stratégique

Il est une autre plateforme dont on parle moins mais qui joue un rôle fondamental dans la stratégie multicanal de BuzzFeed. Il s’agit des newsletters. Une page dédiée permet d’ailleurs aux utilisateurs de choisir les sujets pour lesquels ils souhaitent recevoir de l’information par email.

newsletters de BuzzFeed

 

Les newsletters contribuent significativement à la génération récurrente d’une audience de qualité pour le site web de BuzzFeed, ce qui lui permet de maintenir une relative indépendance par rapport aux GAFA. Les lecteurs qui visitent le site suite à la réception d’une newsletter y passent plus de temps, avec un bounce rate comparativement réduit. Ils visitent donc plus de pages, générant ainsi plus de pages vues. Un cercle vertueux.

Le format de ces newsletters évolue constamment. Elles constituent progressivement pour BuzzFeed une véritable plateforme, gérée par une équipe dédiée. Un éventail de 20 newsletters thématiques attirerait 1 million de nouveaux abonnés chaque année.

A une époque où de nombreux lecteurs consomment l’information en micro-formats, les newsletters – ces micro feeds parfaitement adaptés à l’usage mobile – s’imposent pour beaucoup d’utilisateurs comme une fin en soi.

Le Daily Brief de Quartz, autre éditeur particulièrement innovant, s’inscrit dans cette tendance de la newsletter comme plateforme à part entière (complément d’info à lire à ce sujet). Plus de 250.000 personnes seraient actuellement abonnées au Daily Brief (source).

daily brief

Plus qu’un simple email transactionnel, plus qu’une notification, la newsletter est donc un format qui connaît une popularité croissante, car directement consommable dans un client email. Par analogie au feed d’un réseau social, il apparaît que les gens aiment scroller pour découvrir le contenu des emails, qui ne doivent donc pas nécessairement comprimer toute l’information « above the fold ». On reproduit ainsi dans une application native (le client email) le comportement habituel d’autres modes de consommation (Facebook & co). Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. 

La newsletter est un actif majeur qu’il convient de valoriser avec une approche adaptée. C’est ce que vous propose Ividence, spécialisée dans la monétisation individualisée des newsletters. Nous servons chaque jour, en direct et via des DSP, des dizaines de millions de publicités ciblées à travers le réseau de nos partenaires éditeurs. Des publicités dont la personnalisation est fondée sur le seul véritable identifiant numérique universel: l’adresse email.

Contactez-nous si vous souhaitez répliquer le succès des newsletters de BuzzFeed, Quartz et consorts.

 

""
1
Contactez-nous pour optimiser la monétisation de votre newsletter.
Votre numéro de téléphoneyour full name
Previous
Next

 

 

 

Suggestions

Optimisez les revenus

de votre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter,
qui vous aidera à optimiser la vôtre.

Merci. Vous recevrez prochainement notre première newsletter.