La startup américaine Substack, une plateforme dédiée à l’édition de newsletters premium (fondée en 2017), vient de partager avec Niemanlab la progression de la base d’abonnés de ses éditeurs. Les chiffres, certes encore modestes, sont encourageants: plus de 11.000 personnes déboursent désormais un peu moins de $80 par an en moyenne pour accéder au contenu diffusé par les éditeurs partenaires de Substack, qui approche donc côté abonnements du million de dollars annuels. Preuve que la newsletter est bien un média premium par excellence.

L’essentiel de cette base d’abonnés est constitué d’une dizaine d’éditeurs de taille moyenne selon Hamish Mc Kenzie, co-fondateur de Substack (ex journaliste de Pando.com et créateur de contenu pour Tesla, entre autres faits d’armes). Mc Kenzie déclarait lors de la levée de fonds de Substack avoir été notamment inspiré par le succès de la newsletter payante Stratechery de Ben Thompson. Celui-ci confiait à Recode en février 2017 avoir multiplié par 100 les revenus qu’il générait avant de se lancer dans cette aventure éditoriale (il était employé chez Microsoft). Tout cela au rythme d’abonnements facturés $10 par mois ($100 par an), une dépense modeste pour le lectorat de Stratechery mais un revenu significatif pour son rédacteur, grâce à l’échelle naturelle du mode de diffusion.

La plateforme Revue a elle aussi lancé une offre permettant aux éditeurs indépendants de créer leur newsletter payante. Elle partageait récemment sur Medium une analyse de la fréquence de diffusion et de la tarification moyenne des newsletters payantes, qui semble essentiellement osciller entre $5 et $10 par mois.

media premium newsletters payantes Revue

Poder360, un site politique brésilien comparable à Politico, comptait en avril 2018 plus de 11.000 abonnés à sa newsletter payante, gérée par une équipe dédiée de 30 personnes.

La newsletter HotPod de Nicholas Quah ($7 par mois en version payante) est exclusivement consacrée à l’industrie du podcast. Il en tire aujourd’hui un revenu suffisant pour s’y consacrer à plein temps et s’est rapidement imposé comme une autorité du secteur.

La clé du succès de ces offres payantes ? Un contenu de niche de qualité rédigé par des passionnés, envoyé avec régularité, souvent soutenu par une offre gratuite en guise d’apéritif.

En complément des transactions récurrentes d’une newsletter premium, il est également possible de monétiser son contenu par l’insertion automatique d’annonces publicitaires personnalisées, nativement intégrées au lay out des newsletters. C’est ce que propose ividence. Plus de 70 éditeurs génèrent de cette manière un revenu significatif, sans devoir se soucier de la commercialisation de leur inventaire.

Contactez-nous pour plus d’informations.

 

 

Optimisez les revenus

de votre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter,
qui vous aidera à optimiser la vôtre.

Merci. Vous recevrez prochainement notre première newsletter.