Vous avez investi un temps considérable pour réunir une base d’abonnés à votre newsletter. Il vous reste à optimiser le taux de conversion de vos emails (ouvertures, clics, actions ultérieures). Et en matière de conversion, chaque petit détail fait la différence. Voici quelques statistiques qui le prouvent.

  • 35% des lecteurs ouvrent un email en fonction de son objet (Convince & Convert). Moralité: travaillez votre objet.
  • Les emails qui comptent 2 liens ou plus génèrent 2x plus de clics que les autres (LaunchBit). Moralité: multipliez les hyperliens, de l’intro au PS.
  • Une personnalisation avancée de vos emails peut augmenter le CTR jusqu’à 35% (Emailmonks). Moralité: ne vous arrêtez pas au %prénom%.
  • Un CTA sous forme de bouton augmente le CTR de 28% (Campaign Monitor). Moralité: glissez votre CTA principal derrière un bouton.
  • Envoyer un email au nom d’une personne augmente le taux d’ouverture et le taux de clic (HubSpot). Moralité: choisissez un prénom (d’une collaboratrice) pour envoyer vos emails.
  • Ré-envoyer un email aux personnes qui n’ont pas ouvert votre premier essai peut vous faire gagner plus de 10% de taux d’ouverture (OkDork). Moralité: adaptez votre objet et renvoyez votre email à ceux qui ne l’ont pas ouvert.
  • Les internautes adorent la vidéo, et même tout simplement le mot « vidéo » qui, dans l’objet, peut faire augmenter le taux d’ouverture de 19% (et le taux de clic de 65% – HubSpot). Moralité: affichez un thumbnail de vidéo avec un bouton play dans votre email et glissez le mot « vidéo » dans votre objet.
  • Personnaliser le temps d’envoi selon le profil du destinataire permet d’augmenter le CTR de 11% (MarketingSherpa). Moralité: analysez les moments d’ouverture de vos emails par vos lecteurs et créez des segments pour des envois ultérieurs.
  • Les campagnes email segmentées ont un taux d’ouverture 14,32% supérieur à celui des campagnes non segmentées et le CTR est 100,95% supérieur quand les campagnes sont segmentées (Mailchimp). Moralité: segmentez vos listes de diffusion.
  • 56% des marques ayant utilisé un emoji dans l’objet de leur email ont eu un taux d’ouverture plus élevé (Experian). Moralité: sans en abuser, utilisez de temps à autre un petit sourire.
  • Le premier email (message de bienvenue) génère 320% de revenus en plus que les emails ultérieurs (Easy SMTP).  Moralité: soignez votre message de bienvenue (après une inscription / un premier achat).

Voici quelques statistiques compilées par GetResponse qui nous montrent le taux d’engagement moyens pour 3 types d’emails: déclenchés par un événement donné sur un site / une application (triggered), en réponse automatique lors d’une inscription (autoresponder) et en mode newsletter. Vous trouverez un aperçu plus détaillé dans cet article de Smart Insights. Cela vous permettra de vous positionner par rapport au marché.

taux de conversion email

Et si vous doutiez encore de l’intérêt d’envoyer des emails, sachez que

  • Les consommateurs qui sont abonnés à la liste d’un e-commerçant dépensent 138% de plus que ceux qui ne reçoivent aucun email (Hatchbuck).
  • Au Royaume Uni, chaque £ dépensée en email marketing génère £38 de revenus (et aux USA chaque $ génère $44). (EmailMonday – Campaign Monitor)
  • Contre toute attente, 73% des Millennials préfèrent l’email comme canal de contact commercial, car celui-ci fait partie de leur quotidien (Clickz).

 

 

Optimisez les revenus

de votre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter,
qui vous aidera à optimiser la vôtre.

Merci. Vous recevrez prochainement notre première newsletter.